top of page

ARTICLE AU FEMININ Maillot de bain sans trace de bronzage qu'est-ce que c’est ?

Vous rêvez de ne plus avoir de traces de bronzage ? De nouveaux maillots de bain transbronzants ont fait leur apparition. Est-ce sans risque pour la peau et la santé ? On vous répond.


par Maude Sebaihi Créé le 11/07/2023 à 19:15, modifié le 11/07/2023 à 19:15


ARTICLE AU FEMININ Le maillot sans trace de bronzage
ARTICLE AU FEMININ Le maillot sans trace de bronzage

Si vous aimez passer des journées à la plage ou au bord de la piscine en été, alors vous savez que lorsque vous bronzez, vous avez des traces de maillot de bain qui apparaissent. Ces dernières sont naturelles et varient selon la forme du bikini choisi, et de l’intensité de votre bronzage (tous les phototypes de peau n’ont pas le même capital soleil). Si le soleil permet notamment de synthétiser de la vitamine D et contribue au bien-être mental, gardez en tête que s’exposer trop longtemps au soleil peut avoir des risques pour la santé.


Ainsi, il faut limiter son temps d’exposition (surtout aux heures les plus chaudes, entre midi et 16h) et absolument appliquer une crème solaire à indice de protection UV fort (indice 30 minimum) afin de vous protéger. Si vous avez bronzé mais que les traces de maillot de bain vous ennuient, sachez qu’une nouvelle génération de maillots “transbronzants” a fait son apparition sur le marché.




Maillot de bain transbronzant, un danger ou une nouvelle manière de bronzer ?

Leur but ? Faire bronzer tout le corps sans avoir besoin de faire du topless grâce à une technologie spécifique qui ne laisse passer qu’une partie des UV. "Il existe un véritable tissu breveté au monde, OEKO-TEX® et fabriqué en Europe par Sunselect", indique Luc Dessauvages, co-créateur de la marque Bikunu. Mais attention, tous les maillots transbronzants vendus sur Internet ne sont pas dotés de cette technologie. "D’autres utilisent des tissus qui permettent de bronzer à travers car la maille est étirée." Ils n’offrent donc pas de protection solaire, de ce fait, une crème protectrice doit être appliquée dessous, au risque de prendre un coup de soleil et/ou de s’exposer à des risques plus graves comme au mélanome. Le tissu utilisé par Bikunu, lui, assure une protection : "Il est breveté sur une base de tissu blanc (ndlr : aisni, si vous voyez un maillot transbronzant noir, il y a de grandes chances qu’il ne soit pas en tissus breveté) et ne laisse passer que certaines longueurs d’ondes : entre 310 et 315 pour les UVB, et 440 et 460 pour les UVA. Il y a des longueurs d’ondes très nocives et d’autres moins. Ces dernières sont peu agressives et suffisantes pour bronzer." Le textile agit comme une “protection solaire” tout en ne laissant passer que les UVA et les UVB nécessaires au bronzage, "8% des UVB et 20% des UVA". Il n'est donc pas nécessaire d'appliquer de crème sous le maillot de bain. Dessous, vous bronzez trois fois moins rapidement que sur le reste de votre corps. "Il faut donc encore plus se protéger le reste de la peau avec de la crème solaire." Encore une bonne occasion de suivre les recommandations de l’OMS, c’est-à-dire de renouveler l’application toutes les deux heures par exemple.


Pour avoir des maillots de bain qui ne sont pas que blancs (souvent transparents), Bikunu travaille avec un designer qui élabore des combinaisons de couleurs qui ne dégradent pas les performances du tissu. Si vous souhaitez adopter ce type de maillot de bain transbronzant, alors foncez, mais n’oubliez pas qu’aucun maillot de bain ne justifie un manque de protection solaire !




134 vues0 commentaire
bottom of page