top of page

ARTICLE FRANCE BLEU - Et vous, vous bronzez comment sur la Côte d'Azur ?

Sur la Côte-d'Azur on bronze sur les plages de sables ou de galets sous un soleil parfois écrasant. Au Cannet, Luc et Alexandra Dessauvages ont créé "Bikunu" : les maillots qui ne laissent pas de trace !


Chacun ses goûts, quand on parle de bronzage. Sur la Côte-d'Azur, il y a ceux qui se protègent des rayons trop puissants et d'autres qui se prélassent à la recherche de la marque de maillot. Pour éviter cette marque d'ailleurs, Luc et Alexandra Dessauvages ont créé la marque "Bikunu" à Antibes : un maillot magique qui ne laisse pas de traces.


Chacun son comportement face au soleil

Carine, en vacances avec sa famille à Nice, protège d'abord les enfants : " On a pris des tee-shirt de bain en manches longues, de la crème, des parasols et beaucoup d'eau. " D'autres touristes cherchent aussi l'ombre, à l'exemple de Maria et sa copine. Chapeau vissé sur la tête, elles ne sortent jamais sans parasol, ni crème solaire. Elles sont Australiennes et racontent pourtant que le soleil est plus fort dans leur pays d'origine. Ces deux touristes gardent donc leurs habitudes.

Mais il y a aussi des Parisiens ravis de pouvoir prendre un bain de vitamines D. Ryan a son Monoï étalé sur lui et le flacon a portée de main. "J'habite loin de la plage d'habitude alors là j'en profite", s'éclaffe-t-il. Un peu plus loin, Gabriel est lui aussi Parisien. Et il savoure de la même manière les rayons du soleil. Ce qu'il préfère dans son bronzage d'été c'est surtout les traces de maillot :"Quand on rentre et qu'on compare, on a une sensation de travail accompli !"


Vous connaissez le "Bikunu" ? Le maillot sans trace !

Véronique est Azuréenne. Les marques de maillot, elle déteste ça. Mais par chance elle a trouvé une solution, locale en plus : le Bikunu ! L'entreprise basée au Cannet conçoit des maillots qui laissent passer les rayons du soleil pour un bronzage uniforme. "Je découvre la marque l'année dernière à sa sortie, et depuis je suis ravie plus une seule trace", s'amuse-t-elle.


Le co-fondateur de la marque s'appelle Luc Dessauvages. C'est pendant sa précédente activité professionnelle que lui et sa femme ont eu l'idée de créer cette marque de maillot pas tout à fait comme les autres. " On emmenait les gens en canoë près des îles de Cannes et on passait près de 15 heures par jour exposé au soleil en mer... Je vous laisse imaginer le résultat ", ironise-t-il. Il a même une anecdote : " j'appelais ma compagne 'mon petit chevreuil' en référence au triangle blanc de ses fesses ! "


Alors ils découvrent une matière ultra légère qui laisse passer certains UV nécessaires au bronzage sans laisser passer les rayons dangereux. Des modèles existent pour femme et pour homme. Selon Véronique : " les couleurs sont exotiques tout comme les formes ". Elle conclut : " Aujourd'hui, je ne peux plus m'en passer !"


Auteur : Julia BEAUFILS



114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page